vineri, 15 iunie 2007

Poeme arabe

Tout passe et repasse,

Il ne reste que les traces.

Même les traces peuvent s’effacent…

Il ne reste que nous et notre Dieu entre faces!

Niciun comentariu: